S'inscrire à GamerObs, c'est profiter d'un grand nombre d'avantages: commentaires, forums, blogs, et bien d'autres !
Vite, réagissez au dernier article : GamerObs accueille dorénavant tous les passionnés de SuperCell !
   
    inscription
Toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies !
Equipe |  Webmasters |  Faire un lien |  149 connectés (dont 0 membre)
Discutez de l'univers des jeux video entre fans !
              
Xbox 360
Aperçu : Tales of Vesperia
Par fisico, le 16-06-2009.
Sorti depuis bientôt près d'un an au Japon, Tales of Vesperia est la dernière mouture sur console de salon d'une série se voulant toujours plus prolifique en terme de sortie. Alternant les spin-off douteux et les cross-over réservés aux fans, le nom Tales of a malgré tout su rester un gage de qualité évident sur le marché du RPG, ce Vesperia est bien parti pour ne pas faire mentir l'adage.



Comme toujours dans la saga depuis l'épisode Destiny, le jeu s'ouvre par un opening animé réalisé par le studio IG, l'animation est toujours de fort bonne facture et nous présente la pléthore de protagonistes et antagonistes du titre, seulement surprise, cet opening est également chanté.
Les localisations occidentales avaient en effet eu la fâcheuse habitude de retirer sauvagement la partie vocale, pour ne pas rebuter les non-adeptes du japonais. Pour remédier à ce problème Bonnie Pink a donc chanté "Ring a Bell" en deux versions, l'une en japonais et l'autre en anglais. L'attention s'explique par la volonté de Namco de "réconcilier les joueurs occidentaux avec la série" et de fêter ses 10 ans d'existence en Amérique du Nord (pour l'Europe, on en reparlera en 2014).



Dans le monde de Terca Lumireis, personne ne sait jusqu'où s'étendent les terres et la mer, les habitants de Zaphia, la capitale impériale, vivent en effet en parfait autarcie. Il sont alors coupés du monde extérieur jugé "dangereux" et protégés des monstres par une immense barrière, générée par une mystérieuse source d'énergie nommée Blastia.
Yuri Lowell est un jeune vagabond de 21 ans et ancien chevalier, en désaccord avec les lois de l'empire, il a quitté l'armée de son ami d'enfance, Flynn, pour mener une vie oisive en compagnie de son chien Repede.
Son paisible quotidien sera tout naturellement troublé par le vol du Blastia des quartiers pauvres, commis par un mystérieux individu car, possédant malgré tout un profond sens de la justice, Yuri partira à la poursuite de ce dernier jusque dans les quartiers riches et le palais impérial où il effectuera un rapt de princesse en bonne et due forme (celle-ci étant consentante où est le problème ?).
Vous l'aurez compris, pour l'originalité, on repassera. La force du background de Tales of Vesperia se situera d'ailleurs plus dans son casting que dans sa trame scénaristique relativement basique (mais plaisante tout de même, entendons nous bien).
Constituée de 7 personnages, l'équipe de Vesperia balaie large : de la princesse ayant soif de découverte, au trentenaire blasé, en passant par le jeune gosse survitaminé, membre d'une guilde aux desseins douteux, ou encore l'elfe à forte poitrine (on notera le parallèle amusant avec Star Ocean 4, Vesperia étant sorti quelques mois avant au Japon) et la jeune alchimiste aux pulsions sadiques. Des profils déjà connus donc, mais qui ont le mérite de gagner en épaisseur au fur et à mesure que les heures défilent, Yuri étant quant à lui le parfait anti-héros que l'on aimerait voir plus souvent dans les J-RPG. Sa popularité est telle au Japon qu'il a même délogé Leon (Tales of Destiny PS1) de la première place du Tales of Popularity Contest lors de sa quatrième édition




Mais ce qui fait la particularité et compose l'intérêt principal de la série Tales of demeure tout de même le Battle System, étrennant une nouvelle mouture de Linear Motion Battle System comme chaque épisode, Tales of Vesperia fait honneur à ses prédécesseurs sur ce point.
Nommé pour l'occasion Evolved Flex-Range, celui-ci se veut être dans la continuité directe de Tales of the Abyss (PS2 - jamais sorti en Europe) dont il n'est ni plus ni moins que la suite spirituelle (les développeurs sont rigoureusement les mêmes et le producteur, Yoshito Higuchi, également).

Devant cette avalanche de vocabulaire, ô combien nébuleux, quelques rappels s'imposent :
Le Linear Motion Battle System (ou LMBS) se veut être l'un des premiers système de combats en temps réel avec apparition aléatoire des combats. Inauguré par Tales of Phantasia en 1995 sur Snes ; les joutes du titre se voulaient dynamiques (pour l'époque) mais figées sur une ligne en 2D d'où le "Linear". Avec le temps, et les épisodes passants, ce battle system s'est considérablement amélioré, la cuisine les mystic artes, les consignes données à l'IA, le mode multijoueurs... sont autant d'ajouts qui se sont implémentés peu à peu dans les combats. Mais la réelle délivrance est arrivée avec le Flex Range de Tales of the Abyss qui permettait enfin de se promener librement dans l'arène en 3D (chose que ne permettait pas Symphonia) grâce à l'implémentation du Free Run, déclenché d'une simple pression sur l'une des gâchettes. Les évolutions ne s'arrêtaient pas là puisqu'un système de techniques spéciales existait en fonction de l'évolution de l'arène de combat, de plus des dizaines de "add skills", ou "ajouts de techniques", étaient attribués au fur et à mesure de la partie, augmentant votre vitesse de 3%, réduisant le temps d'exécution des sorts, permettant d'endurer des attaques physiques sans broncher etc.

Toute cette ossature, Vesperia la reprend et l'améliore dans une copie revue et corrigée d'un des battle system les plus dynamiques existant, les améliorations les plus notables étant la possibilité d'enchainer des skills aériens (avec Judith et Repede essentiellement), la présence d'une jauge d'overlimit (adrénaline) à 4 niveaux et la possibilité de combattre simultanément jusqu'à 8 mobs.
On appréciera, comme à l'accoutumée, la démesure des Mystic Artes plus jouissifs que jamais à exécuter.



Mais ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que Vesperia marque le passage de la saga à la next-gen, et le signe le plus flagrant de cette transition sur consoles HD est bel et bien le moteur graphique du titre.
Développé pendant près de 3ans, le moteur cel-shading est l'un des plus beaux qu'il nous ait été donnés de voir jusque-là, si cela n'est pas flagrant lors des combats ou des phases d'exploration, les cinématiques in-game permettent d'admirer une des modélisations les plus fines jamais vues sur console et rapprochant toujours plus le J-RPG d'un animé. On évoquera également le style artistique où, malgré une certaine hétérogénéité occasionnelle (on pensera à la forêt de la démo), les décors arborent un style et une démesure relativement impressionnante, comme dans les quartiers nobles de Zaphia, ou le petit village de Halure.

L'ensemble du jeu a d'ailleurs été porté par des noms connus, Yoshito Higuchi (Abyss) était donc, comme évoqué précédemment, le directeur, au character-design on retrouvait Kosuke Fujishima (Phantasia, Symphonia, Abyss) et à la composition l'increvable Motooi Sakuraba(Tales of, Valkyrie Profile, Golden Sun...) dont le travail complaisant amuse ou agace c'est selon (on retiendra tout de même Fury Spark qui change de ses travaux habituels).

Troisième épisode chapeauté par la Team Symphonia en 6 ans, Tales of Vesperia s'inscrit donc comme un pan majeur de la fructueuse série Tales of mais aussi, et surtout, comme un pan majeur d'un J-RPG next-gen en panne d'inspiration.
Que l'on ne se trompe pas, le RPG du mois de juin (le 26 exactement, un jour sur PS3) sur 360, c'est bien lui.

 


Tales of Vesperia



Editeur : Namco Bandai
Devel. : Namco Bandaï
Genre : Jeu de Rôle
Multi : 4 joueurs en combat
Sortie FR : 26 juin 2009
Sortie US : 19 septembre 2008
Sortie JP : 07 août 2008
Similaire : Non renseigné.

Plus d'images



















Les Réactions...

logo
12 mess.
[déconnecté]
neirdax a écrit le 20 juin 2009 à 20:13 :

Star Ocean 4

__________
profil  mp
logo
144 mess.
[déconnecté]
fisico a écrit le 17 juin 2009 à 20:37 :

Le scénario de Symphonia est plutot médiocre et convenu, c'est le rythme et la mise en scène qui sont pas mal foutu.
Le scénario de Vesperia est tout de même un poil supérieur à celui de Symphonia tout en étant des années lumières en dessous de Abyss.
Abyss >>>>>>& gt;>>>>>Ve speria > Symphonia
Globalement.

Le problème d'abyss est qu'il souffrait d'une mise en scène plus haché et d'un rythme mal géré (des aller-retour agaçants entre autres), Vesperia a corrigé ces erreurs tout en offrant une trame plus classique.
A choisir je préfère tout de même Abyss mais cela reste très subjectif.

Pour SO4 tu seras fixé sur GM sous peu.

@Dark_Luffy: Merci =)

__________
Rédacteur occasionnel
profil  mp  blog
logo
155 mess.
[déconnecté]
shadowy a écrit le 17 juin 2009 à 18:29 :

Jolie preview, comme souvent .

Vesperia > Symphonia

Même le scénar'? pas que celui de symphonia me semble excellent pour le moment hein, juste qu'il m'inspire plus que celui-là :/

*N'empêche que je me le prendrai quand même, la démo était sympa niveau système de jeu (et les graphismes)...*

HS: Que l'on ne se trompe pas, le RPG du mois de juin sur 360, c'est bien lui.
Star Ocean est si mauvais que ça °0°? j'm'en doutais un peu, mais on le descend un peu partout, j'commence à me poser des questions.

__________
Zetsubou shita !
profil  mp  blog
logo
383 mess.
[déconnecté]
dark_luffy a écrit le 17 juin 2009 à 01:31 :

premier constat, l'opening, c'est le meilleur que j'ai jamais vu 2ème constat, les héros de cet opus sont franchement plus intéressant que ceux des TOS >_>. Après avoir lu ta preview, je n,ai qu'une chose à dire, vivement que j'ai l'argent pour une 360 ou PS3 et que je me prenne ce J-RPG

P.S. je sais pas pourquoi mais à chaque fois que tu écris unt est, fait un article ou quoique ce soit, je me sens obligé de lire jusqu'au bout tellement tes articles, ton vocabulaire, ta franchise, les mots que tu utilises sont intéressant Très bonne preview ^^

__________
La décadence N-M, c'est la décadence haha
profil  mp  blog
logo
144 mess.
[déconnecté]
fisico a écrit le 17 juin 2009 à 01:27 :

Vesperia > Symphonia

__________
Rédacteur occasionnel
profil  mp  blog
logo
3104 mess.
[déconnecté]
lekev35 a écrit le 17 juin 2009 à 00:11 :

fisico : Oui donc vu les bonnes critiques sur symphonia je devrais m'attendre à un très bon Tales of ?
On attendra les bonnes affaires sur play.com et là... à moi !

__________
profil  mp  blog
logo
144 mess.
[déconnecté]
fisico a écrit le 16 juin 2009 à 23:44 :

Le scénario ne sort pas des sentiers battus mais la mise en scène reste satisfaisante et le développement des personnages largement au-dessus de la moyenne.

Pour ceux qui sont resté sur Symphonia c'est tout de même un cran au dessus.

@sayen: Bah les FF on peut ne pas aimer, c'est mon cas. Magical Starsign c'est un peu un cross kawai combats aléatoires chiants, je l'ai laché après une dizaine d'heures de jeu.

'fin ça me conforte dans l'idée que tu devrais t'essayer à quelques autres titres avant de t'autopoclamer alergique au j-rpg, un KH ou ce Vesperia te permettrait de varier par rapport aux titres que tu as cité. (je dirais bien Persona mais la c'est un poil trop hardcore si tu n'as pratiqué d'autres j-rpg auparavant)

__________
Rédacteur occasionnel
profil  mp  blog
logo
2076 mess.
[déconnecté]
thesayen77 a écrit le 16 juin 2009 à 22:29 :

fisico : FF X, XII, Magical Starsign, RG et j'ai que ça en tête ^^

__________
Tu en as un joli lapin, viens, j'vais t'en montrer un vrai
profil  mp  blog
logo
3104 mess.
[déconnecté]
lekev35 a écrit le 16 juin 2009 à 19:56 :

Le scénario est-il vraiment poussé ou tout du moins sortant du lot des autres RPG pour quelqu'un qui n'a jamais touché un Tales of ? (Inculte... peut-être, mais y'a un début à tout ^^)

__________
profil  mp  blog
logo
144 mess.
[déconnecté]
fisico a écrit le 16 juin 2009 à 18:52 :

Bizarre tu as aimé un j-rpg réputé pour justement être caricatural à l'extrême dans son genre.
Je serais plus curieux d'entendre les noms des j-rpg que tu as essayé et pas aimé pour voir.

__________
Rédacteur occasionnel
profil  mp  blog
logo
2076 mess.
[déconnecté]
thesayen77 a écrit le 16 juin 2009 à 18:15 :

fisico : je les comparais en J-RPG, voire A-RPG pour les combats (mouais pas tellement en fait).

Et pour la progression, qui m'a quand même l'air moins linéaire dans Vesperia.

RG est le seul J-RPG que j'ai vraiment aimé ^^

Enfin, pour Vesperia, je mettrais pas 60€ pour retenter avec les J-RPG.

__________
Tu en as un joli lapin, viens, j'vais t'en montrer un vrai
profil  mp  blog
logo
3 mess.
[déconnecté]
evercold a écrit le 16 juin 2009 à 17:38 :

Je viens du Québec (et ToV est sortit ici depuis environ un an) c'est une valeur sure pour toutes les RPG lover!! Le jeu a une durée de vie énorme! J'ai pour ma part aussi essayé le démo avant de l'acheter et je trouve sincèrement qu'il ne représente pas très bien le retail game

__________
Who's the tough guy now? Huh, tough guy? -Scout
profil  mp
logo
1230 mess.
[déconnecté]
rouge_et_noir a écrit le 16 juin 2009 à 17:33 :

Bon article.

J'ai testé la démo et ... bof. Enfin, je pense quand même l'acheter dès sa sortie.

__________
Un gamer pas si hardcore que ça.
profil  mp  blog
logo
144 mess.
[déconnecté]
fisico a écrit le 16 juin 2009 à 15:40 :

Pas bien compris la phrase?
Si tu compares Tales of Vesperia à Rogue Galaxy ce n'est pas vraiment pertinent, à par le cel-shading les deux n'ont pas grand chose en commun.

Et si tu citais Rogue Galaxy en terme de J-RPG testé et bien Rogue Galaxy = Level 5 ~= Dragon Quest = shit.

Le plus subjectivement du monde bien sur.

__________
Rédacteur occasionnel
profil  mp  blog
logo
2076 mess.
[déconnecté]
thesayen77 a écrit le 16 juin 2009 à 14:30 :

J'ai vite fait tester la démo, ça me semble du rogue galaxy, right ?

__________
Tu en as un joli lapin, viens, j'vais t'en montrer un vrai
profil  mp  blog
logo
144 mess.
[déconnecté]
fisico a écrit le 16 juin 2009 à 12:34 :

J-RPG= Japanese-RPG, ce n'est pas une question de genre mais de provenance la.

__________
Rédacteur occasionnel
profil  mp  blog
logo
1852 mess.
[déconnecté]
jurassic_gamer a écrit le 16 juin 2009 à 11:34 :

Kingdom Hearts n'est en rien un J-RPG, c'est un A-RPG, ne pas confondre les 2 genres qui n'ont rien à voir. Moi c'est sur les Tales of que j'ai jamais réussi à accrocher, j'ai adoré DQ8 qui reste pour moi bien meilleur que la plupart des derniers Final Fantasy qui à part le 6 et le 4 ne m'ont jamais tant que ça plu.

Enfin les goûts et les couleurs, ça ne se commande pas hein!

__________
Vous allez fnir par vous aimer les uns, les autres, bordel de merde !
profil  mp  blog
logo
1100 mess.
[déconnecté]
nohiro a écrit le 16 juin 2009 à 10:40 :

ha il sortira sur ps3 aussi =D sa fait plaisir

__________
that's not just a word, it's No!
profil  mp  blog
logo
144 mess.
[déconnecté]
fisico a écrit le 16 juin 2009 à 01:46 :

Tu t'es peut-être pas essayé aux bons aussi.
J'ai beau être fan de j-rpg je n'aime ni les FF ni les DQ ni les KH, pourtant réputé comme étant les 3 sagas les plus populaires.
Comme quoi il n'y a pas de fatalité.

__________
Rédacteur occasionnel
profil  mp  blog
logo
2076 mess.
[déconnecté]
thesayen77 a écrit le 15 juin 2009 à 23:58 :

J'sais pas, j'ai pourtant essayé pendant quelques mois de m'accrocher à des J-RPG... mouais.

PS : Le post 1 jour avant

__________
Tu en as un joli lapin, viens, j'vais t'en montrer un vrai
profil  mp  blog
Ecrire un commentaire
Vous devez être inscrit pour poster des commentaires !
Cliquez pour vous inscrire (super rapide !)




logo GamerObs.com, toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies.
© 2008 - 2014 | Page générée en 0.076s
Informations légales et générales - Contact Presse - Un Bug ? - Outils Webmasters

Tags : Jeux vidéo, Nintendo, Playstation, Xbox 360, Gamers, Technologie.
Partenaires (Devenir Partenaire): Casino et poker - Pokemon - MMO Pokemon - NintenDomaine - Gagner des jeux - Jeux en ligne - Xbox Live
Puissance Gamers - Xbox Gazette - RPG Soluce - Guide du Jeux Vidéo
News référencées par WebPlanete.net
Bienvenue sur GamerObs !

Pas encore inscrit ? n'hésitez pas à le faire en vous rendant sur cette page !

Rapide, gratuit, et très utile !