Visualisation du test de Way of The Samurai 4 (console: )
Vite, réagissez au dernier article : GamerObs accueille dorénavant tous les passionnés de SuperCell !
   
    inscription
Toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies !
Equipe |  Webmasters |  Faire un lien |  163 connectés (dont 0 membre)
Discutez de l'univers des jeux video entre fans !
              
Test : Way of The Samurai 4
Par city, le 15-10-2012.

Initiée en 2002 sur PlayStation 2, la série Way of the Samurai représente un élément particulièrement atypique dans le paysage vidéo-ludique. Situés aux confins du Japon féodal, ces jeux vous mettent dans la peau d’un guerrier généralement inconnu dont il appartiendra au joueur de tracer la destinée au travers des choix qu’il effectuera tout au long de l’aventure. Passionnante pour les uns, déroutante pour les autres, le moins que l’on puisse dire, c’est que la série divise les opinions à chaque nouvel épisode. Avec ce numéro 4, où en est rendue la licence, dix ans après sa création ? Les développeurs ont-ils su se remettre en question et corriger les nombreux défauts qui étaient reprochés aux anciens opus, ou bien Way of the Samurai stagne-t-il entre médiocrité et génie sans jamais acquérir la capacité de séduire un large public ? Ô lecteur, réjouis-toi : toutes tes questions obtiendront réponse dans les lignes qui suivent…

Le scénario du jeu vous transporte dans le Japon de la fin du dix-neuvième siècle, une ère nouvelle où l’ouverture toute récente des frontières nippones à l’Occident engendre avancées technologiques et marchandes, mais aussi rancoeurs et incompréhensions. Vous assistez d’ailleurs, au tout début, à des négociations commerciales entre une délégation britannique et un groupe d’émissaires japonais à bord d’un navire mouillé non loin d’un port sur lequel se trouve votre personnage. Or, une poignée de nationalistes acharnés ne semble pas voir d’un bon œil la présence étrangère perçue comme une intrusion, et un conflit éclate au milieu des badauds. De simple spectateur, votre personnage, un samourai au passé inconnu, va rapidement se retrouver impliqué malgré lui dans la rixe, et c’est ainsi que débute son aventure parsemée de choix décisifs à faire. En effet, le point fort de la série Way of the Samurai a toujours été et demeure la multitude de destins que vous pouvez vivre, en fonction des décisions que vous prenez et des orientations que vous souhaitez donner à votre perso à l’avenir vierge comme une page blanche. Allez-vous prendre parti pour les étrangers, ou épauler les opposants à la modernité ? Préférez-vous prêter main forte aux autorités de la ville, ou vous transformer en renégat sans foi ni loi et aider les criminels ? Ce ne sont là que quelques exemples parmi la quantité d’options qui façonneront votre destinée et vous permettront de vivre de multiples expériences, en recommençant le jeu pour effectuer des choix différents,  sachant que le titre propose une vingtaine de fins distinctes en fonction de la ligne de conduite que vous aurez décidé de suivre. Une durée de vie très conséquente, donc, pour peu que vous accrochiez au concept.

 

Car le gameplay de ce titre est loin de se limiter au matraquage de boutons pour les combats. Beaucoup plus tactique qu’il n’y parait, le jeu ne se laisse pas apprivoiser facilement, et il vous faudra quelques temps pour maîtriser complètement toutes les subtilités des affrontements, que ce soient les diverses attaques, les paramètres à ne pas oublier comme l’usure des armes (à faire réparer chez le forgeron), les enchaînements et coups spéciaux, les feintes, gardes et autres pas de côté destinés à déstabiliser l’ennemi, etc. Et tout ceci, bien entendu, se complique d’autant plus lors des mêlées générales, car vous risquez de recevoir des coups de parts et d’autres tout en essayant de rester concentré sur vos propres opposants. On est donc loin d’une maniabilité à la Dynasty Warriors, et les amateurs de beat’em all bourrins et simplistes en seront pour leurs frais, probablement déçus par le gameplay exigeant de Way of the Samurai 4. Cependant, si tout ceci ne vous rebute pas, vous aurez l’opportunité de vivre la vie de votre samourai avec tout ce que cela implique en termes de diversité. Car ce jeu ne se limite pas au combat. Puisque vous construisez vous-même votre destinée, vous êtes amené à prendre part à quantité d’activités quotidiennes telles que la pêche, les emplettes en magasin, les missions secondaires confiées par vos concitoyens, l’administration d’un dojo, le recrutement et la formation de disciples qui vous aideront sur le champ de bataille, l’interaction avec la gente féminine, etc. Une variété bienvenue, mais qui risque néanmoins de vous faire perdre le fil de la trame principale, d’autant que celle-ci est plus ou moins confuse et que vous vous retrouvez souvent complètement libre, sans bien savoir que faire ensuite. Encore une fois, un point qui ravira certains, mais laissera beaucoup de joueurs sur le bord de la route…   

 

Mais il est temps à présent d’aborder le gros point faible de ce Way of the Samurai 4 : l’aspect technique dans son ensemble. Première constatation évidente dès la première minute de jeu : la qualité graphique est très, très loin de ce que l’on est en droit d’attendre d’un titre fin 2012. Les décors, bien que détaillés et représentant fidèlement l’époque évoquée, où la modernité se mêle au traditionnel, peuvent à peine être qualifiés de tout juste corrects pour une machine de la génération actuelle ; sans compter l’aliasing envahissant, les textures floues et qui se surimposent les unes aux autres, les explosions bidon, et surtout, les visages inexpressifs des personnages, qui ressemblent à des poupées de cire et possèdent le charisme d’une tringle à rideaux. A cela vient s’ajouter la rigidité de l’animation dans son ensemble, qui n’aide certes pas à maîtriser les subtilités du combat plus rapidement. Quand à la bande-son, elle s’en sort un peu plus honorablement, avec ses musiques dynamiques bien que composées d’instruments traditionnels, et ses dialogues en japonais procurant une sensation agréable d’authenticité ; attention toutefois, le jeu est sous-titré en anglais, et au vu des nombreux dialogues et autres écrans de menus que comporte Way of the Samurai 4, il est vivement conseillé d’avoir de sérieuses notions dans cette langue afin de ne pas être largué encore plus que ne l’exige déjà la complexité du système de jeu. Enfin, le contenu de ce nouvel opus est plutôt limité, puisque les développeurs ont choisi de jeter toutes leurs forces dans le mode solo est ses multiples embranchements. Le multi est donc anecdotique, et la personnalisation de votre personnage est très limitée, du moins lors de votre première partie : quelques couleurs de cheveux, un ou deux habillements, deux trois traits de visage… Sachez cependant que vous pourrez choisir votre style de combat et l’arme correspondante, et même, à plus ou moins court terme, créer votre propre style à enseigner à vos élèves. Mais aurez-vous le courage de vous impliquer suffisamment pour aller jusque là ? Cela dépend uniquement de vos attentes envers ce titre particulièrement atypique et exigeant…

 

En conclusion
Note générale de la rédaction :

6.5 /10
De deux choses l'une : soit vous êtes passionné par la série, par l'univers des samourais ou tout simplement par les premières minutes de ce jeu, et vous risquez de passer des heures dessus à bâtir votre destinée et à recommencer le scénario maintes fois pour découvrir les différentes fins ; soit vous n'appréciez pas un jeu offrant tant de liberté qu'il en devient un peu creux, et vous risquez de vous ennuyer ferme dans Way of the Samurai 4, qui vous laissera dubitatif et mécontent. Quoi qu'il en soit, ce nouvel opus, comme ses ancêtres, constitue une expérience originale et atypique, mais qui demandera beaucoup d'investissement, ne serait-ce que pour en maîtriser le gameplay comme il se doit. Au final, nous vous conseillons de l'essayer avant de payer le prix fort, car il s'avère assez difficile d'accès pour tout un chacun, et sa réalisation médiocre n'aide pas à s'impliquer profondément à moins d'avoir le déclic dès le début...
Les plus... Les moins...
  • Beaucoup de liberté
  • Une durée de vie conséquente
  • Une destinée aux multiples embranchements
  • Une maniabilité subtile
  • Beaucoup TROP de liberté
  • Une réalisation plus que moyenne
  • Pas facile d'accès de prime abord

 

Verdict des lecteurs
Note globale des lecteurs : (0 notes)
Personne n'a donné de note

Noter ce test:
Tu dois être connecté!
Note finale (rédaction et lecteurs)
6.5 / 10

Cette note est une moyenne de la note du rédacteur et celle des lecteurs. Elle est succeptible de se mettre à jour en fonction de la moyenne des lecteurs


Way of The Samurai 4



Editeur : Spike
Devel. : Acquire
Genre : Action / Aventure
Multi :
Sortie FR : 06 octobre 2012
Sortie US : inconnue
Sortie JP : 03 mars 2011
Similaire : Non renseigné.

Publicité



Les Réactions...

Aucun message n'est encore posté. Sois le premier à en poster un !

Ecrire un commentaire
Vous devez être inscrit pour poster des commentaires !
Cliquez pour vous inscrire (super rapide !)




logo GamerObs.com, toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies.
© 2008 - 2014 | Page générée en 0.05s
Informations légales et générales - Contact Presse - Un Bug ? - Outils Webmasters

Tags : Jeux vidéo, Nintendo, Playstation, Xbox 360, Gamers, Technologie.
Partenaires (Devenir Partenaire): Casino et poker - Pokemon - MMO Pokemon - NintenDomaine - Gagner des jeux - Jeux en ligne - Xbox Live
Puissance Gamers - Xbox Gazette - RPG Soluce - Guide du Jeux Vidéo
News référencées par WebPlanete.net