Visualisation du test de Conception II : Children of the Seven Stars (console: )
Vite, réagissez au dernier article : GamerObs accueille dorénavant tous les passionnés de SuperCell !
   
    inscription
Toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies !
Equipe |  Webmasters |  Faire un lien |  205 connectés (dont 0 membre)
Discutez de l'univers des jeux video entre fans !
Test : Conception II : Children of the Seven Stars
Par ohlwe, le 06-06-2014.
Que l'on soit français, américain ou encore péruvien, quand un jeu japonais sort dans nos contrées, la moindre des choses est de mettre nos mains dessus. Les concepts intégrés y sont souvent rares voire inexistants dans le jeu vidéo occidental et apportent un certain dépaysement, qu'importe la qualité finale du soft. Avec Conception 2, on ne s'attaque pas à un trip catholique sur la naissance de Jésus mais plutôt à un mix de deux grandes écoles, la drague et le RPG.
Vous ne passerez pas !
Une famille massacrée par des monstres, un adolescent marqué par les dieux en quête de revanche. Il n'en faut pas plus pour lancer la trame de ce Conception 2. Arrivé à la capitale, notre héro intègre l'académie permettant aux jeunes élus de combattre l’'ennemi issu de labyrinthes démoniaques appelés "Dusk Circle". Pour combattre ces monstres sur leurs territoires, le héro devra collaborer avec quelques-unes des rares étudiantes élites de l'école afin de "concevoir" des "Star Children", véritables petits soldats que vous embarquerez à vos côtés pour renforcer la ville et terrasser la menace qui plane sur le monde.

Bien entendu le scénario s'étoffera au fil du temps au travers de certains évènements obligatoires pour le joueur, mais l'exploration de la ville et la rencontre des personnages secondaires contribueront aussi au développement du background. Néanmoins il est bon de préciser que le titre est exclusivement en anglais. Certes les doublages sont très bons et le vocabulaire n'est pas très difficile, mais pour des joueurs ne parlant pas la langue de Shakespeare, c'est tout de même passer à côté d'une grosse partie du titre, de ses subtilités et notamment des phases de drague !
"
l'exploration de la ville et la rencontre des personnages secondaires contribueront aussi au développement du background
"
Ça te dirait de ...
Parce que sauver le monde c'est bien, encore faut-il le faire avec l'élue de son cœoeur, et de ce côté, notre jeune héro va avoir l'embarras du choix parmi sept jeunes demoiselles à "conquérir". Evidemment, chaque fille possède ses propres statistiques, sa personnalité, et comme dans quasiment chaque jeu de ce style, les mêmes schémas sont répétés encore et encore : Miss gros seins et timide, Miss toute plate avec caractère bien trempé, Miss blonde et fragile... le cahier des charges est parfaitement rempli, le fan-service bien présent ! Malheureusement l'’interaction et les events disponibles avec les héroïnes sont assez limités, la simulation de drague se résumant juste à répondre correctement à quelques questions pour avancer dans la barre de "lien" qui unit les deux protagonistes. Bien entendu obtenir un lien maximal et connaître l'histoire de chaque fille demandera un certain temps de jeu mais là encore, c'est une voie que seuls les plus courageux emprunteront, les autres se contenteront de l'essentiel, concevoir une armée !

Car c'est bien là le but de cette drague. Par une union spirituelle (aux sous-entendus sexuels) avec les jeunes filles, vous aurez la possibilité de créer les Star Children dont le niveau maximum, les statistiques et l'affiliation à un élément dépendront de l'héroïne choisie et du lien qui vous unit. Qui plus est, vous pourrez orienter chaque "enfant" vers un job spécifique (épéiste, soigneur, artilleur...). Vous pourrez ainsi former jusqu'’à trois groupes de trois "soldats" pour vous accompagner sur le champ de bataille. Un système intéressant et qui demanderait de changer de partenaires régulièrement pour maximiser ses chances de vaincre, si seulement les combats ne se révélaient pas aussi simples !
"
les autres se contenteront de l'essentiel, concevoir une armée !
"
Laisse faire les bots !
Car une fois dans les labyrinthes, la partie RPG commence vraiment. Tout d'abord avec le gain d'expérience et la montée en niveaux. Si le level 99 de nos héros prendra du temps à atteindre, les Star Children, eux, ont des niveaux maximum variables (de 10 à 99 selon votre partenaire lors de la conception), ce qui implique de devoir les remplacer lorsqu'ils atteignent leur limite, et par la même occasion de devoir entreprendre une période de grinding ennuyante avec les nouveaux arrivants pour les mettre à niveau. Les Star Children à la retraite serviront à agrandir la ville et débloquer diverses boutiques ou déverrouiller l'accès aux quêtes secondaires. Les combats au tour par tour, assez classiques, offrent une petite originalité concernant le placement de vos personnages puisque en se mettant sur des zones à risque entourant l'ennemi, cela vous permettra de remplir une jauge capable de ralentir votre ennemi et d'en profiter pour maximiser les dégâts, un peu comme une jauge de furie.

Avec les capacités des 11 personnages (2 héros et 9 Star Children), les combats pourraient sembler assez complexes à prendre en main pour ce qui est de gérer les malus, bonus et faiblesses aux éléments, mais il n'en est rien ! Rapidement on prend conscience que spammer les grosses attaques suffit à vaincre l'adversaire pour peu que le placement soit un minimum réfléchi, du coup les rencontres deviennent vite répétitives et le mode auto-battle devient votre meilleur ami sur les trash-mobs comme sur les boss. La boucle est alors bouclée, on enchaîne les labyrinthes, de sous-sols en sous-sols vers un rush du boss local, le tout sans prendre un minimum de plaisir. La seule lueur d’intérêt venant finalement de la gestion de vos soldats, ou plutôt de l'espoir de créer une équipe de niveau 99 le plus rapidement possible afin de ne plus rien avoir à gérer.
"
le mode auto-battle devient votre meilleur ami
"
La conclusion de ohlwe : moyen
Conception 2 avait tout pour réussir, malheureusement le manque de profondeur de la simulation de drague et la répétition des combats engendrent une certaine lassitude. Le joueur non-investi à 100% dans le jeu ne profitera pas des petits détails qui font le charme du soft et tracera l'histoire en mode speed-run pour se concentrer sur un scénario assez classique, mais bien mené, pourvu qu'il prenne le temps de lire tous les dialogues éparpillés dans le fort central. Loin d'être un mauvais jeu, Conception 2 saura séduire certains joueurs tout en décevant les habitués de ce style de jeu.
Graphismes
Maniabilité
Bande son
Durée de vie
Fun

 

Le verdict précis des lecteurs
Note globale des lecteurs : (0 notes)
Personne n'a donné de note

Noter ce test:
Tu dois être connecté!


Conception II : Children of the Seven Stars



Editeur : Koch Media
Devel. : Spike Chunsoft
Genre : Jeu de rôle
Multi :
Sortie FR : 15 mai 2014
Sortie US : 15 avril 2014
Sortie JP : 22 août 2013
Similaire : Non renseigné.

Partage
Publicité



Les Réactions...

Aucun message n'est encore posté. Sois le premier à en poster un !

Ecrire un commentaire
Vous devez être inscrit pour poster des commentaires !
Cliquez pour vous inscrire (super rapide !)




logo GamerObs.com, toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies.
© 2008 - 2014 | Page générée en 0.041s
Informations légales et générales - Contact Presse - Un Bug ? - Outils Webmasters

Tags : Jeux vidéo, Nintendo, Playstation, Xbox 360, Gamers, Technologie.
Partenaires (Devenir Partenaire): Casino et poker - Pokemon - MMO Pokemon - NintenDomaine - Gagner des jeux - Jeux en ligne - Xbox Live
Puissance Gamers - Xbox Gazette - RPG Soluce - Guide du Jeux Vidéo
News référencées par WebPlanete.net
Bienvenue sur GamerObs !

Pas encore inscrit ? n'hésitez pas à le faire en vous rendant sur cette page !

Rapide, gratuit, et très utile !