Visualisation du test de Sniper Elite III (console: )
Vite, réagissez au dernier article : GamerObs accueille dorénavant tous les passionnés de SuperCell !
   
    inscription
Toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies !
Equipe |  Webmasters |  Faire un lien |  203 connectés (dont 0 membre)
Discutez de l'univers des jeux video entre fans !
Test : Sniper Elite III
Par moowgly, le 23-07-2014.
En 2005, le 29 septembre sortait en France (et dans le reste du monde d’ailleurs) Sniper Elite, le jeu de simulation de camping, qui vous indiquait, étape par étape, comment planter votre tente, quels piquets utiliser et comment choisir l’endroit idéal, pour passer un bon moment entre amis... Comment ça, pas le bon jeu ? Ah, au temps pour moi ! Concocté par le studio Rebel (devenu Rebellion), le titre proposait à l’époque de diriger en vue à la 3ème personne un tireur d’élite dans un Berlin bombardé, peu avant la fin de la seconde guerre mondiale. Si le titre était novateur par certains points (qui seront évoqués plus bas), il fut cependant moyennement reçu par la critique, avec un aspect technique trop bancal et un gameplay trop rigide… Ces lacunes, bien que gommées pour la plupart, se retrouvèrent dans le deuxième essai du studio, avec Sniper Elive V2. Le deuxième opus présentait, à l’inverse du premier, un réel scénario mais n’était pas exempt, lui non plus, de défauts. Alors, qu’en est-il du troisième volet ? Car après tout, ne dit-on pas que la troisième… ben c’est la bonne ?
Bienvenue en Afrique !
Ah, l’Afrique… Une terre sauvage empreinte d’histoire, une faune animale unique, la savane, Timon et Pumba… et une guerre qui fit des milliers de morts. Oui, le retour à la réalité est brutal, mais le monde est brutal, que voulez-vous ! Nous retrouvons donc notre cher Kar Faiburne, peu après ses aventures dans Berlin dans Sniper Elite V2. Le scénario nous est narré à travers différents tableaux, représentant les lieux et les objectifs, avec la voix off de Faiburne derrière qui nous détaillent les événements. Notre petit Karly (ou Karlito, pour les intimes), aussi froid et charismatique qu’un revêtement de sol, est envoyé par bateau à Tobruk, une ville qu’il a pour ordre premier de tenir, afin que celle-ci ne tombe pas entre les mains des méchants allemands Nazis zomb… non, juste Nazis là ! On commence donc, largué en plein champ de bataille (je me suis pris à crier « Pooouuuuur Tobruk »), armé de votre fidèle sniper qui vous servira à abattre quelques ennemis et une voiture, avant de se solder par une explosion qui vous projette par terre au ralenti (oui je sais, cliché !), clôturant ainsi le didacticiel.

Si ce premier niveau sert à poser les bases du jeu, il aurait pu se montrer un poil plus immersif. On sait simplement qu’il faut stopper les Allemands, en leur explosant la tête à distance. Le seul problème étant qu’ils restent à découvert et ne bougent pas de leur position. Vous l’aurez compris, ce premier niveau est d’une facilité déconcertante et est avant tout là pour ne pas effrayer les joueurs pour qui le gameplay se doit avant tout d’être accessible. Seulement voilà, ce n’est absolument pas représentatif de ce que vous pourrez trouver dans les missions suivantes, qui, elles, vous donneront du fil à retordre et vous obligeront à établir une réelle stratégie d’attaque avant de tirer le premier coup de feu. Le principe marketing de l’effet « tape à l’½il » se retrouve dans la plupart des jeux, mais pourra donner pour certains joueurs un sentiment de tromperie si ceux-ci recherchaient, par exemple, un jeu accessible et relativement simple à parcourir.
"
Armé de votre fidèle sniper...
"
Une balle, une cam !
Ceci étant dit, attardons-nous maintenant sur l’un des premiers axes essentiels du jeu (sur les critères actuels), et qui faisait défaut à ses prédécesseurs : l’aspect technique. Hélas ! Même constat que pour Sniper Elite V2, la direction artistique du jeu est inégale. L’aliasing est omniprésent, et même si les environnements sont assez jolis dans l’ensemble de loin, pour le peu que l’on s’en rapproche on se rend vite compte des limites techniques du moteur graphique, et pour de la new-gen, je dis non ! Le petit plus du jeu reste, à l’instar de son prédécesseur, la kill cam qui vous montre dans les moindres détails l’impact qu’a votre balle sur le crâne de vos ennemis. Les détails sur cette partie-ci ont d’ailleurs été très poussés puisque vous pouvez voir chaque fragment d’os se briser, donnant ainsi le plus bel effet sur vos kills, en poussant ainsi la jouissance d’exécuter un Nazi au maximum (bandes de sadiques !).

Un des points positifs, sur cet opus, est sans conteste le taille du terrain de jeu offert au joueur : la liberté d’action a été, dans cet opus, décuplée. Les cartes sont vraiment très grandes et beaucoup de chemins peuvent déboucher sur le même endroit, ce qui vous permet par exemple d’élaborer différentes stratégies d’attaques, afin de ne jamais être pris au dépourvu, d’avoir toujours un plan B ("j’aime quand les plans se déroulent sans accrocs")...
"
L'impact qu'a votre balle sur le crâne de vos ennemis
"
Une liberté d'action revue
Les environnements, bien que assez ouverts, ne sont pas suffisamment variés à mon goût (sans doute dû au nombre de missions, 8 en tout). Mais bon, en même temps c’est l’Afrique lors de la guerre. Le jeu se révèle assez difficile dans l’ensemble, surtout si vous partez avec le 3ème mode de difficulté. Personnellement, j’ai toujours pour habitude de prendre le mode de difficulté le plus élevé d’un jeu afin de le parcourir dans son intégralité en passant au travers de toutes les embûches que les développeurs ont pu élaborer. Après avoir essayé le troisième mode, je ne me suis pas laissé tenter au 5ème, tant la difficulté était déjà bel et bien présente. Vous avez rarement la place à la précipitation et devez calculer chacun de vos gestes… Autant vous dire que certaines missions solo peuvent être relativement longues !

C’est sans doute pour ça qu’un mode coopératif a été ajouté, afin de donner aux joueurs la possibilité de s’entraider, pour pouvoir passer certains passages délicats. Si le mode coopératif online est appréciable, celui en coopératif local l’est encore plus ! Très rare de nos jours, cette option est un véritable plus pour le jeu, et apportera un peu plus de dynamisme dans vos parties.
"
Si le mode coopératif online est appréciable, celui en coopératif local l'est encore plus !
"
Un multijoueur axé camping !
Le mode multijoueur en ligne est, quant à lui, en somme assez classique, même si je l’ai trouvé pour ma part plutôt rébarbatif. En effet, se trouver à plusieurs sur une immense map avec un sniper dans les mains rend les parties longues et ennuyantes. Il faut aimer se poser avec son thermo, sa couverture et son bouquin quoi. Entre ça, et le faible choix des armes (d’ailleurs, votre arsenal en multi est le même qu’en solo), vous aurez bien fait le tour des parties en ligne. Pour revenir rapidement sur votre arsenal, celui-ci est assez peu fourni (à peine 4 fusils de précision, 3 pistolets et 3 mitraillettes !), mais vous aurez tout de même la possibilité de personnaliser votre fusil, en y ajoutant une lunette améliorée, ou encore une culasse en cuir. La bande son est passable, mais ne restera pas gravée dans les mémoires.

Petit plus pour les rechargements des armes que l’on entend via le haut-parleur de la manette, assez plaisant. Pour conclure, je fais un petit écart sur le DLC du jeu proposé aux personnes ayant acheté la version collector du jeu. Intitulé « Le loup gris », ce DLC vous proposera de partir en chasse du Führer et de son double, lors de son passage en Afrique à Tobruk, en 1942. Je n’ai hélas, pu tester ce contenu à mon grand regret, mais il aurait été normal, de la part des développeurs, de l’intégrer au jeu de base. Avoir l’occasion d’en coller une à Adolf seul ou à deux, que demander de plus ?
"
se trouver à plusieurs sur une immense map avec un sniper dans les mains rend les parties longues et ennuyantes
"
La conclusion de moowgly : bon
Je reste assez indécis concernant ce Sniper Elite III... D'une part car je m'attendais à mieux en terme de contenu (8 missions, ce n'est pas assez) et d'autre part car toute la partie infiltration et stratégie d'attaque m'a conquis... Ce qui a définitivement fait pencher la balance, c'est l'ajout du mode multijoueur local qui me permet de parcourir le jeu à deux avec un ami. Le mode multijoueur est lui, par contre, dispensable. Une bonne surprise donc, encore quelques défauts à corriger pour le IV et ça sera tout bon !
Graphismes
Maniabilité
Bande son
Durée de vie
Fun

 

Le verdict précis des lecteurs
Note globale des lecteurs : (4 notes)


6 /10

Noter ce test:
Tu dois être connecté!


Sniper Elite III



Editeur : 505 Games
Devel. : Rebellion
Genre : Action / Tir
Multi : Oui
Sortie FR : 27 juin 2014
Sortie US : 27 mai 2014
Sortie JP : inconnue
Similaire : Non renseigné.

Partage
Publicité



Les Réactions...

logo
4 mess.
[déconnecté]
wikko a écrit le 31 juillet 2014 à 15:58 :

Salut, salut !
J'espère que ce volume-ci comblera les bugs et les décalages au niveau des mouvements ! Pour ceux qui n'ont toujours pas essayé le premier ou le deuxième volume, je vous recommande http://www.jeu-a-telechar ger.com/ , un site de jeux à télécharger. D'après ce que j'ai vu dans la vidéo, le graphisme me semble quand même très intéressant pour ce volet ! Attendons voir ce que cela donnera en vrai ! À toute !


__________
wikko
profil  mp
logo
1350 mess.
[déconnecté]
iblis_trigger a écrit le 25 juillet 2014 à 18:07 :

Je pense que j'me le prendrai à bas prix, il me fait de l'oeil mais on en parle pas non plus comme un excellent jeu... En tout cas j'adore le fait de voir l'impact des balles sur nos ennemis, je savais pas ça !

__________
Kept you waiting, huh ?

Ses jeux du moment: 3DSBravely DefaultPS4DestinyPS4Watch_Dogs

profil  mp  blog
Ecrire un commentaire
Vous devez être inscrit pour poster des commentaires !
Cliquez pour vous inscrire (super rapide !)




logo GamerObs.com, toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies.
© 2008 - 2014 | Page générée en 0.089s
Informations légales et générales - Contact Presse - Un Bug ? - Outils Webmasters

Tags : Jeux vidéo, Nintendo, Playstation, Xbox 360, Gamers, Technologie.
Partenaires (Devenir Partenaire): Casino et poker - Pokemon - MMO Pokemon - NintenDomaine - Gagner des jeux - Jeux en ligne - Xbox Live
Puissance Gamers - Xbox Gazette - RPG Soluce - Guide du Jeux Vidéo
News référencées par WebPlanete.net
Bienvenue sur GamerObs !

Pas encore inscrit ? n'hésitez pas à le faire en vous rendant sur cette page !

Rapide, gratuit, et très utile !