Le jeu mobile de la semaine
Le 29-12-2013 à 12:00
 

 

On le sait, le public de GamerObs n'est pas fan de jeux mobiles. Néanmoins, la chose intéresse quand même certains lecteurs, et c'est pourquoi vous pouvez retrouver chaque semaine le coup de coeur mobile de tonton City, qui reste convaincu que les jeux sur ces appareils ne sauraient se résumer à Doodle Jump et Candy Crush. N'hésitez pas à proposer votre propre conseil en commentaire pour le bénéfice de tous...

A noter : papa Noël m'ayant déposé sous le sapin une tablette de jeu sous Android, je m'intéresse donc bien plus au sujet. La disponibilité des jeux testés sera donc évoquée à la fois sur iOS et Android dorénavant, ainsi que les prix sur les deux plates-formes. 

 


 

 

Cette semaine, c'est à un titre émanant d'un studio bien connu des joueurs console que nous nous intéressons : Fightback

Prix iOS : gratuit

Prix Android : non disponible 

Fightback, c'est un beat'em all façon mobile développé par Ninja Theory. Alors certes, le nom est moins connu que celui de Capcom ou Square Enix, mais le studio avait néanmoins réussi à se trouver un certain public enthousiaste sur console, avec des titres tels que DmC : Devil May Cry ou Enslaved, avant d'annoncer tout récemment sa volonté de cesser le développement sur console pour ne se consacrer qu'aux mobiles. Fightback représente donc sa première incursion dans le milieu, et, bien que non-exempt de défauts, il faut bien reconnaître qu'au final le titre bénéficie d'un certain charme. Il vous met dans la peau d'un fier gaillard, croisement visuel entre John McClane et RanXerox (pour les connaisseurs), dont la soeur a été enlevée par un vindicatif adversaire ayant gardé une certain rancune envers notre héros. Les références au sein du jeu sont multiples, bien que discrètes. Par exemple, les cris des personnages et certains mouvements du perso ne manqueront pas d'évoquer Bruce Lee ou Ken le Survivant aux amateurs, tandis que le déroulement du jeu, dans lequel vous affronterez des hordes entières de membres de divers clans antipathiques, rappellera aux moins jeunes des films tels que Rue Barbare ou The Warriors. Bref, toujours est-il qu'on est sur mobile, et le développeur a donc effectué certains choix pour adapter au mieux son gameplay au maniement spécifique de ces machines. Donc, pas question ici de clone de Double Dragon ou Final Fight, assez maladroits au tactile. Le jeu est constitué de séries d'écrans fixes, dans lesquels le joueurs, qui ne peut pas se déplacer où bon lui semble, va devoir réagir efficacement aux attaques d'ennemis venant de gauche et de droite de l'écran. Ainsi, toutes les attaques destinées aux adversaires de gauche se feront sur la gauche de l'écran tactile, et inversement pour la droite. Notre bonhomme dispose d'un certain éventail de mouvements pour se défaire de ses assaillants de plus en plus vindicatifs, et tout se fait par toucher ou glissement du doigt : esquive, saut, coups horizontaux, coups en diagonale, attaques avec arme à feu ou de corps à corps... Bien que répétitif, le gameplay répond plutôt bien, et on prend vite grand plaisir à poursuivre toujours plus loin face à une menace toujours plus agressive et vicieuse. Car si les premiers pas sont une promenade de santé, les choses se corsent rapidement, et la diversité des attaques ennemies viendra rapidement vous causer de sérieux soucis. Heureusement, la progression du personnage est de mise. En gagnant de l'argent au fil des combats, vous pourrez acquérir plus de puissance et de défense, ainsi que des armes à feu, des gilets de blindage, des boosts divers... Vous l'aurez certainement senti venir : les achats in-app sont de mise dans ce titre gratuit, sauf si vous êtes assez patient pour gagner vos améliorations sans passer à la caisse. Ce qui, reconnaissons-le, est parfaitement faisable, le jeu se montrant assez généreux en termes de thunes gagnées au combat. Le seul souci de ces transactions in-app, en fait, vient de la limitation des parties, qui se répand de plus en plus sur mobile : soit vous payez pour poursuivre le jeu, soit vous attendez un certain temps que votre jauge de jeu se régénère. Pas top, mais pas invivable non plus. Au final, Fightback est très sympathique, et sa durée de vie, entre son story-mode très long et son mode survie qui vous poussera toujours plus loin, s'avère plus que correcte, surtout pour un jeu gratuit.        

 

 

 

 





© GAMERS MASTER - Tous droits réservés