Le service PlayStation Now, où l'évolution voulue par Sony ?
Le 21-01-2014 à 12:00
 

 

 

Sony a depuis longtemps annoncé un service de Cloud Gaming pour sa PS4, avec le rachat il y a quelques temps de Gaikai. Vu que la dernière du géant japonais n'est point rétrocompatible, ce qui peut attirer les foudres d'une partie du public, on attendait la firme au tournant concernant ce nouveau service. Dévoilé il y quelques jours, celui ci s'appellera le PlayStation Now.

 

Ce nouveau système permettra à tous les possesseurs d'une PlayStation 4 ou d'une PlayStation 3 de louer du jeu via le Cloud. Plus de téléchargement donc, vous jouerez en direct/streaming, à la manière des box TV actuelles. A part que là, ce seront des jeux PS3 que vous louerez, avant une future apparition au catalogue "Made in Sony" des jeux PlayStation 1 et 2. Deux systèmes existeront, la location d'un jeu, ou bien un système d'abonnement (qui permettra de louer l'ensemble du catalogue). Espérons une complémentarité entre ce futur abonnemment et le PlayStation Plus, qui combinés pourrait faire des ravages (si le coût n'en devient pas trop important !). Pour le moment, aucun tarif n'a encore été dévoilé.

 

Si le service sera dédié dans un premier temps aux consoles de salon, il sera possible par la suite d'accéder à l'ensemble du catalogue à partir d'autres systèmes. Sony a déjà annoncé une compatibilité future avec la PlayStation Vita, les smartphones et tablettes, mais également avec la série de TV Sony Bravia qui paraîtra durant 2014. Toutefois, pour pouvoir profiter de ce service, Sony annonce qu'une manette DualShock sera obligatoire, vu que tous les jeux ont été pensés avec cette jouabilité. Seule la PS Vita devrait s'en abstenir, la maniabilité étant finalement proche de l'expérience "console de salon" (surtout avec le Cross Play et la lecture à distance via la PS4).

 

Une donnée n'est pas à oublier toutefois, la bande passante. Un jeu via le Cloud n'étant pas téléchargé sur le disque dur, il faut une bonne connexion pour pouvoir en profiter un minimum. Le PlayStation Now demandera 5Mb par seconde pour pouvoir être utiliser dans les conditions optimales. En attendant davantage d'informations, le service de Sony arrivera durant l'été 2014 aux Etats-Unis, mais pas avant 2015 en Europe. Une bêta est même prévue aux States dès la fin du mois. Une attente pour peaufiner le tout, qui devra proposer un service de qualité pour tenter le joueur.

 

Cette première immersion pour Sony dans le monde du Cloud pourrait l'amener à repenser dans le futur sa production des jeux, les coûts étant quand même devenus très importants actuellement pour un titre sur support physique. La firme japonaise va certainement se servir du PlayStation Now pour "sonder" sa communauté de joueurs, et voir comment peut être accueilli un tel système. Et si pour la PlayStation 4 ce ne sera juste qu'un service, peut être que le Cloud sera une évolution par la suite, pour une éventuelle PlayStation 5 par exemple. Affaire à suivre !

 





© GAMERS MASTER - Tous droits réservés