La 3DS en-dessous des objectifs de vente : Nintendo visait-il trop haut ?
Le 24-03-2014 à 12:00
 

On le sait tous, la Wii U est à la peine, dans l'attente de ses gros hits et ses chiffres de ventes font pâle figure comparés à la portable de Nintendo. Pourtant, il semblerait que la 3DS, qui domine les ventes, serait en-dessous des objectifs fixés par Nintendo. Comment expliquer l'écart qui existe entre la réalité et les prévisions ? La société de Kyoto affiche-t-elle un excès de confiance dans le domaine du jeu portable ? Le public n'est-il simplement pas au rendez-vous ?

La surestimation, une tendance qui perdure depuis plusieurs années dans le monde vidéoludique quand il s'agit d'annoncer ses prévisions de ventes. Conséquence de dirigeants ayant "le melon", ou erreurs de quelques comptables candides ? Il semblerait surtout que ces envolées chiffrées soient la résultante d'une peur plus palpable, celle des actionnaires. Pour une société côtée en bourse comme Nintendo, Sony ou Microsoft, retenir ses actionnaires et son capital est une priorité. Afin de contenter ces requins à cravates et assurer un avenir à l'industrie, Nintendo et les autres se doivent de fournir des "preuves" de leur bonne santé. Cela allant de l'annonce de gros hits en devenir, susceptibles de faire vendre, en passant par des projets de recherche et développement ainsi que la prévision de ventes de leurs machines (plus les consoles se vendent, plus les jeux sont nombreux, plus les acheteurs sont présents, plus le bénéfice est important). Vous l'aurez compris, dès que l'argent entre en compte, mentir devient une seconde nature afin de sauver ses fesses. Malheureusement, de belles paroles ne suffisent pas forcément quand la réalité vous tombe dessus sous forme de tableaux excel, de graphiques et de camemberts.

 

Quand on regarde de plus près Nintendo, on comprend plus facilement pourquoi les chiffres de ventes sont un sujet de débat. Contrairement à ses conccurents, Big N est le seul des trois grands constructeurs à se concentrer uniquement dans le domaine du jeux vidéo et donc à n'avoir qu'une seule rentrée d'argent. En jetant un oeil sur la génération précédente de machines et sur l'immense succès de la Wii et de la Nintendo DS, l'attente des actionnaires à la sortie de la 3DS et de la Wii U était tout à fait prévisible. Malheureusement, la Wii U ne connait pas un départ canon et malgré de très bons chiffres pour la 3DS, les actionnaires restent frileux et quittent le bateau. La firme de Kyoto essaye de rassurer avec des prévisions, mais quand les véritables chiffres tombent, la réalité n'est pas aussi glorieuse. Avec ces détails, il est plus facile de comprendre que Nintendo ne visait pas trop haut par orgueuil mais simplement pour rassurer ses actionnaires. La Nintendo 3DS allant se vendre sur le long terme à l'instar de sa grande soeur, l'avenir de la portable n'est pas la priorité absolue de Nintendo et reste une bonne rentrée d'argent grâce à ses diverses déclinaisons (modèle collector, 2DS, 3DS XL) et sa domination du marché portable face à sa conccurente, la PlayStation Vita. En revanche, c'est bien les chiffres de ventes de la Wii U qui doivent être surveillés dans les mois à venir, la console de salon étant déjà à l'origine d'une baisse boursière et du rachat d'actions de la firme.





© GAMERS MASTER - Tous droits réservés