Visualisation d'une news Divers: "The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres - Divers" par ohlwe le 14-03 à 16:00.
Vite, réagissez au dernier article : GamerObs accueille dorénavant tous les passionnés de SuperCell !
   
    inscription
Toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies !
Equipe |  Webmasters |  Faire un lien |  256 connectés (dont 0 membre)
Discutez de l'univers des jeux video entre fans !
Divers
The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres
Tag Critique DVD - Le 14-03-2014 à 16:00 par ohlwe [voir la version imprimable]

 

Avec le succès phénoménal de la saga Twilight au cinéma, certains producteurs ont cru bon de surfer sur la vague en adaptant ces romans pour adolescentes en mal d'amour sur grand écran. The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres est un de ceux-là et ce qu'on peut dire c'est qu'il ne cache pas sa ressemblance avec son aîné, quitte à en faire trop ou pas assez. Sans s'attarder sur une comparaison entre le livre et le film, c'est directement avec sa sortie en DVD que l'on va se forger un avis. Fans de Cassandra Clare et de son univers fantastique, pardonnez-moi d'avance !

Un point positif dans l'univers fantastique, c'est la mythologie déjà mise en place par tous les auteurs qui vous ont précédés. Démons, Loup-Garou, Vampires, ... Le choix est vaste et permet de créer des univers cohérents et bien spécifiques à vos souhaits. Le seul ennui est que déjà beaucoup de mondes imaginaires ont été inventés, et lorsqu'on peine à sortir quelque chose de précis, il en résulte un mélange des genres pas forcément original. Tout au long du film, des références vous sauteront aux yeux. Harry Potter, Supernatural, Night Watch... L'univers de The Mortal Instruments ressemble tellement à un puzzle composé de pièces prises à droite et à gauche qu'il en devient fade. Alors même si l'idée de base, un institut de chasseurs de démons et des reliques magiques, est assez commune, le potentiel d'en tirer quelque chose de bon ne tenait qu'à un fil. On avance donc dans le film avec ce sentiment de déjà-vu, espérant être sauvé par une histoire digne de ce nom malgré une étiquette "film pour midinette" qui lui colle à la peau dès le premier regard posé sur la jaquette du DVD.

 

 

Et là c'est le drame ! Toute l'histoire est cousue de fil blanc, les situations ont été vues des centaines de fois, au point où l'on peut deviner la scène qui suivra sans trop faire d'effort intellectuel. Une chose plutôt ennuyante mais qui peut être sauvée par le travail des acteurs et le charismes des protagonistes. Et sur le papier, le casting n'est pas si mauvais que ça. Des acteurs avec du potentiel capable de grandir un personnage comme Lena Headey (Cersei, Game of Thrones), Robert Sheehan (Nathan, Misfits), Jonathan Rhys-Meyers (Chris, Match Point) sont présents mais la caricature et le cliché des personnages l'emportent haut la main ! L'héroïne dégage autant de charisme que Bella dans Twilight, le beau gosse/bad-boy/chasseur de démon est un émo en pleine puissance, le looser de service échoue dans son rôle de marrant de la bande et le méchant de l'histoire est un incompris en mal de domination. Je passerai sur les révélations faîtes en fin de film, visibles à cent lieux à la ronde et donnant l'impression d'une parodie d'un certain film de science fiction. Les scènes de romance quant à elles, sont débordantes de guimauve 5 minutes avant qu'elles ne commencent réellement, vous laissant tout le temps d'apprécier l'absurdité des personnages et de leurs comportements. Vous l'aurez compris le fond de Mortal Instruments est un vrai désastre de A à Z, si encore la forme pouvait le sauver...

 

 

Mais pas vraiment. Artistiquement, l'image et le son ne vous retourneront pas le cerveau. La bande-son correspond parfaitement au genre du film, mystique, sombre, un peu rock glamour, mais ne vous apportera pas l'extase musicale. Du côté des chorégraphies, car oui il y quand même des combats, deux écoles s'opposent : les combats en petits groupes où un contre un restent sympathiques et bien menés, mais dès que l'on commence à parler combat de masse, un contre 50 par exemple, cela devient ridiculement mauvais. Néanmoins, on soulignera l'utilisation d'un fouet lors du combat contre les vampires, hommage à Castlevania ou simple délire du gamer que nous sommes ? Pour achever un film de cet ampleur, fallait-il encore mettre le paquet niveau effets spéciaux et maquillage... Mais alors pourquoi avoir fait des tatouages/runes ressemblant à des dessins aux feutres ? Pourquoi certains monstres et démons ont l'air d'être sortis d'un film d'horreur des années 90 ? Alors que certains effets sont plutôt honnêtes, l'apparition du château, les démons de cendres... Le côté cheap prend complètement le dessus et nous conforte dans l'idée d'un film de mauvaise facture et sorti pour empocher l'argent d'adolescentes à la recherche d'un nouveau Twilight.

 

 

Finissons cette review avec l'aspect bonus de ce DVD, la partie tant attendue par les fans de l'univers et du film. Comme bien souvent, la bande son est mise en avant avec un clip musical "Almost is never enough", parfait moyen de faire parler du film chez les fans du groupe et vice versa. Les classiques scènes coupées sont aussi de la partie, pas forcément pertinantes mais certaines aurait eu leurs places dans le film pour étoffer un minimum l'histoire. Etant avant tout un livre, il fallait bien incorporer les interviews d'acteurs sous le thème "Du livre, au film". Des interviews pleines de conviction quant à la profondeur et la complexité de leur personnage... Des choses quasi-absentes ou à peine effleurées durant le film. On aurait aimé un peu plus de bonus concernant l'univers fantastique afin d'alimenter le spectateur en magie et en féérie, mais cela sera peut-être pour les bonus du prochain volet.

 

 

Ce The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres reste une pale copie de Twilight avec un univers sous-exploité, une direction d'acteurs à revoir et une réalisation en dents de scie. Un DVD à conseiller aux fans de la saga mais à éviter si vous recherchez un film fantastique/romantique de qualité. La venue de l'épisode 2 au cinéma aura beaucoup à faire pour relever le niveau, mais à partir de si bas on ne peut que monter.

En rapport avec la news


Auteur: ohlwe
Voir son profil / Contact
Partage et notation



Partenaire

Publicité

Les Réactions [2]

logo
P'tit habitué !

144 mess.
[déconnecté]
bananov a écrit le 18 mars 2014 à 14:17 :

le sacrifice de ohlwe pour effectuer ce test restera dans l'histoire. la médiocrité cinématographique n'a pas eu raison de son âme et il a effectué la critique jusqu'au bout. Ta légende sera chantée dans les pays nordiques pendant des décennies. superbe critique.

__________
Bananov
Ses jeux du moment: VITAFinal Fantasy X HD RemasterPCI Am AlivePCLEGO Marvel Super Heroes

profil  mp  blog
logo
Incontrôlable !

4285 mess.
[déconnecté]
zombirevenge a écrit le 15 mars 2014 à 08:45 :

"une pale copie de Twilight" --> Mais comment c'est possible ? Twhilight c'est déjà affreux, alors la ...

En tout cas, bonne critique, je compatis ça n'a pas du être facile tous les jours

__________
profil  mp  blog
 
Ecrire un commentaire
Anti-Flood: Cette news est trop ancienne, impossible de poster un commentaire :-)


Les derniers articles de la rédaction

logo GamerObs.com, toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies.
© 2008 - 2014 | Page générée en 0.091s
Informations légales et générales - Contact Presse - Un Bug ? - Outils Webmasters

Tags : Jeux vidéo, Nintendo, Playstation, Xbox 360, Gamers, Technologie.
Partenaires (Devenir Partenaire): Casino et poker - Pokemon - MMO Pokemon - NintenDomaine - Gagner des jeux - Jeux en ligne - Xbox Live
Puissance Gamers - Xbox Gazette - RPG Soluce - Guide du Jeux Vidéo
News référencées par WebPlanete.net
Bienvenue sur GamerObs !

Pas encore inscrit ? n'hésitez pas à le faire en vous rendant sur cette page !

Rapide, gratuit, et très utile !