Visualisation d'une news Divers: "Broadchurch - Saison 1 - Divers" par zombirevenge le 18-04 à 10:00.
Vite, réagissez au dernier article : GamerObs accueille dorénavant tous les passionnés de SuperCell !
   
    inscription
Toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies !
Equipe |  Webmasters |  Faire un lien |  856 connectés (dont 0 membre)
Discutez de l'univers des jeux video entre fans !
Divers
Broadchurch - Saison 1
Tag Critique Série TV - Le 18-04-2014 à 10:00 par zombirevenge [voir la version imprimable]

 

 

Les séries britanniques ont la cote ces derniers temps, que ce soit au niveau critiques favorables des téléspectateurs ou des résultats d'audience. Après le rafraîchissant Sherlock (diffusé sur France 4), et le très sombre Luther (diffusé quant à lui sur Canal +), c'est au tour de Broadchurch de se montrer sous les meilleurs hospices en DVD et Blu Ray (après un passage remarqué sur France 2). Alors, les British ont-ils toujours autant la cote ?


Quelques semaines après son passage télévisuel, France 2 ne doit toujours pas en revenir : 6,4 millions de téléspectateurs ont suivi en moyenne la toute nouvelle série Broadchurch. Un résultat énorme qui dépasse en terme d'audience la cinquième saison de Castle, pourtant bien installé sur la chaîne. Votre serviteur zombifié n'aime pas les diffusions télés, et donc je regarde toujours mes séries lors de leurs sorties DVD (ou Blu-ray pour les plus chanceuses). C'est donc avec un peu de retard que je rends mon verdict sur une série qu'il faut absolument voir.

 

 

Broadchurch est une ville, ou plutôt un gros village de 15.000 habitants perdu sur les côtes anglaises. Forcément en difficulté financière, la bourgade compte sur les 6 semaines de tourisme qui arrivent pour retrouver un peu de couleur. Sauf que malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu, avec le décès d'un enfant de 11 ans, Danny Latimer. C'est la première fois que la ville est confrontée à un drame de la sorte, et l'hypothèse du suicide est très rapidement balayée pour être remplacée par une scène de meurtre. Forcément, dans ce genre d'endroit paumé et rural, tout le monde se connaît et tout le monde s'épie. Une situation qui devient rapidement pesante pour la famille de la victime, qui ne trouve de réconfort auprès de personne, ni même auprès de leurs "amis". Les flics en charge du dossier, la locale Ellie Miller et le repenti Alec Hardy, ont des avis diamètralement opposés sur le possible tueur. Lui, nouveau chef, vient de la ville et a déjà été sur des dossiers très compliqués. Elle, après des années de bons et loyaux services, ne vit que son premier meurtre à élucider, et ne pense pas qu'une personne de sa communauté très soudée puisse avoir fait cela. Forcément, tout le monde sera suspicieux l'un envers l'autre, et le premier épisode reste tellement ouvert que personne ne peut être écarté d'une hypothéthique accusation.

 

 

Le génie de la série réside en son découpage et sa conception. Au lieu d'étirer la série en longueur comme savent si bien le faire les séries américaines, ici Broadchurch tient en 8 épisodes de 50 minutes. La série est donc à la fois condensée et rythmée, et on ne s'ennuie pas une seule seconde lors d'un épisode, même si cette tragédie comporte très peu d'action au final. Et surtout, contrairement à d'autres séries avec plus de renonommée, Broadchurch a été écrite entièrement avant le début du tournage, ce qui évite au final les cliffhangers navrants ou autres ratés de fin de série. Ici on prend son temps, et même la fin n'est pas aussi brutale que la concurrence, et on pourra vivre les réactions de chacun face à l'accusation pressentie. Deuxième coup de maître, le scénario. Cette communauté rurale finalement dévoile ses secrets, même les mieux gardés, pour finalement tomber des nues face à l'accusation du (ou de la) coupable. Mais tout le monde restera suspect du début à la fin, surtout face à un Alec Hardy (joué par le génial David Tennant, ancien Dr Who) rentre-dedans et provocateur qui ne laisse aucun élément de côté, malgré sa maladie de plus en plus visible. Les afficionados de ce genre de série essaieront de deviner avant le clap de fin l'identitié du meurtrier, chose qui ne sera malgré tout pas aussi facile que ça. Le traitement très scandinave de la série (personnages froids bien qu'ils vivent en communauté, ambiance glauque, bande son énigmatique, images de paysages magnifiques combinées à du dramatique...), couplé à une qualité scénaristique digne des meilleures séries britanniques, font finalement de Broadchurch une série à voir absolument.

 

 

Oui, les séries britanniques conservent leur superbe cote actuelle, surtout d'un point de vue critique. Broadchurch apporte sa pierre à l'édifice, avec un traitement qui mixe parfaitement entre inédit et déjà vu. Au final, la série parvient à se hisser parmi les meilleures surprises de ces dernières années. Reste alors l'annonce récente de la saison 2, qui personnellement me laisse assez perplexe quant à la suite des événements. Oui, Broadchurch aurait marqué un peu plus encore les esprits s'il n'y avait qu'une saison.

 


 

En rapport avec la news


Auteur: zombirevenge
Voir son profil / Contact
Partage et notation



Partenaire

Publicité

Les Réactions [0]

Maaammmaaammiiiaaa ! y'a pas de messages !
Sois le premier à en poster un !

 
Ecrire un commentaire
Anti-Flood: Cette news est trop ancienne, impossible de poster un commentaire :-)


Les derniers articles de la rédaction

logo GamerObs.com, toute l'actualité des jeux vidéo et des nouvelles technologies.
© 2008 - 2014 | Page générée en 0.157s
Informations légales et générales - Contact Presse - Un Bug ? - Outils Webmasters

Tags : Jeux vidéo, Nintendo, Playstation, Xbox 360, Gamers, Technologie.
Partenaires (Devenir Partenaire): Casino et poker - Pokemon - MMO Pokemon - NintenDomaine - Gagner des jeux - Jeux en ligne - Xbox Live
Puissance Gamers - Xbox Gazette - RPG Soluce - Guide du Jeux Vidéo
News référencées par WebPlanete.net